Le yoga Hippie qui a renoncé au glamour

Interview d'une Yogi -

Le yoga Hippie qui a renoncé au glamour

Justine YLS® - Après une carrière aux Pays-Bas en tant que mannequin, présentatrice, reporter TV et actrice, Sarah Flight (29 ans) a radicalement changé de cap. Elle a troqué sa carrière glamour pour consacrer sa vie au ... yoga ! Découvrez ici un recueil de routine et d'action bien-être à mettre en place immédiatement ! En prime LA petite boutique nichée et sympa que Sarah recommande ardemment, franchement ça vaut le coup !



"Je crois que chaque fois que vous exprimez votre gratitude et que vous agissez en conséquence, cette gratitude vous reviendra de différentes manières."



Justine YLS® - Qu'est-ce qui vous a amené à changer radicalement votre vie ?

Sarah Flight - J'ai grandi dans une famille pauvre mais très solidaire. Jeune fille, j'ai été poussée à travailler dur et à tirer le meilleur parti de ma vie. J'ai beaucoup étudié, je suis allée à l'université et j'ai obtenu mon diplôme en économie.

À l'âge de 25 ans, j'étais mannequin et j'ai également pu faire carrière dans la télévision. À l'époque, j'avais tout : des voyages dans le monde entier, de beaux vêtements et une fiancée. Tout ce que j'avais tenait dans cette image parfaite, et je menais une vie réussie. Pourtant, d'une certaine manière, tout cela me semblait faux, car je me sentais très déséquilibré, vide et insatisfait. J'étais malheureuse et j'ai déterminé que ma carrière et mon mode de vie ne me convenaient pas.

Un jour, je profitais de la compagnie de ma mère, qui a soudain exprimé ses inquiétudes à propos de la société comme si elle était condamnée. J'ai littéralement entendu ma mère répéter les nouvelles défaitistes qu'elle avait entendues à la télévision. Je me suis rendu compte que j'étais le présentateur et le reporter qui était en partie responsable de la reproduction de tous ces gros titres, de toutes ces histoires effrayantes qui n'étaient pas nécessairement vraies.

Vous voyez, les nouvelles sont basées sur un très petit pourcentage de ce qui se passe dans le monde et cela ne reflète pas la vie de tous les jours. À partir de ce moment, j'ai décidé que je ne voulais plus être responsable d'influencer la réalité des gens. J'ai changé mon travail et mon cercle d'influence et j'ai complètement changé ma vie. J'ai changé moi-même.

Justine YLS® - Quel était le plus gros changement ?

Sarah Flight - Quel a été le grand changement ? J'avais l'impression qu'il y avait plus dans la vie que les emplois 35h, les médias et les affaires. Je voulais mieux comprendre le monde. Je voulais comprendre pourquoi j'avais ces sentiments de vide, alors que d'autres pensaient que j'avais ce sentiment.

J'étais un rebelle et je me concentrais sur des déclarations pour essayer de changer les choses. Mais j'ai appris que si vous désirez un monde meilleur, vous ne devez pas parler de la guerre ni protester contre elle. Vous devez vous efforcer de faire la paix.

J'ai commencé à lire beaucoup de livres. Toutes sortes de livres ! J'ai étudié ma religion, l'Islam, mais aussi d'autres cultures et religions. Comprendre les autres m'a permis de mieux me comprendre. Tout le monde se débat avec ses propres batailles intérieures à un moment donné de sa vie. Je crois que la crise personnelle est une crise de conscience et d'incapacité à faire l'expérience directe de notre vraie nature. Le yoga m'a vraiment aidé à découvrir et à libérer mon potentiel. J'ai essayé différents styles de yoga pour explorer mon corps.

Voir aussi : LES DIFFÉRENTS TYPES DE YOGA

Je voulais apprendre le pouvoir de l'esprit, alors j'ai essayé de très vieilles techniques de méditation ainsi que des méthodes modernes. J'ai commencé à voir les choses différemment, à faire les choses différemment. Cela a ouvert mon esprit au changement et m'a permis de grandir. Maintenant, je partage mes expériences et mes connaissances avec les autres pour les soutenir dans leur croissance et leur cheminement.

Justine YLS® - Que représente le yoga pour vous ?

Sarah Flight - Pour moi, le yoga n'est pas seulement un entraînement physique et mental. C'est une pratique spirituelle qui vous aide à vous comprendre à un niveau plus profond. C'est aussi un moyen de désintoxiquer votre corps en éliminant la négativité. En cette époque de smartphones et de temps d'écran, je vois beaucoup de gens incapables de trouver un équilibre entre la fiction et la réalité virtuelle. Fixer un écran pendant des heures par jour, perdre le contact complet avec son propre corps et le monde réel qui vous entoure vous laisse perdu et seul. Il n'est pas surprenant que le nombre de troubles psychologiques augmente, et de plus en plus souvent les jeunes en souffrent ;

Justine YLS® - Vous êtes devenu une professeur de yoga africain. Qu'est-ce que c'est ?

Sarah Flight - Le yoga africain que j'enseigne s'appelle en fait Smai-Tawi. À l'époque où je lisais beaucoup, je lisais aussi sur l'histoire africaine. J'y ai découvert que le yoga était originaire de l'Égypte ancienne, un pays qui couvrait de vastes régions de l'Afrique. Les positions et postures géométriques que l'on trouve dans les hiéroglyphes et les murs des temples de l'Égypte ancienne sont parmi les premières manifestations du yoga avant sa migration vers l'Inde.

J'étais curieux de connaître Smai Tawi, alors j'ai décidé de l'étudier. J'ai voyagé jusqu'en Jamaïque, où j'ai suivi un cours intensif sur la philosophie et les pratiques du yoga africain.

Il y a un certain nombre de différences dans les positions, des choses que l'on ne voit pas normalement dans le yoga régulier. Nous utilisons également des techniques de respiration contrôlée tout en faisant des exercices physiques.

Justine YLS® - Bon, dites m'en plus sur la fameuse boutique en ligne qui a "révolutionné votre dressing" ?

Sarah Flight - Alors, en fait je l'ai découvert par hasard en trainant sur internet, et je pense que vous comme moi on se méfie pas mal de ce qu'on peut y trouver. Mais là, j'ai trouvé LA pépite (rire général...). En fait c'est une boutique qui ne vend que des salopettes, et elles sont incroyables ! Celle que je porte actuellement c'est la Salopette Noire Pavot, je la porte souvent...

Salopette Jean Noire

Justine YLS® - Vous voyagez dans le monde entier en donnant des cours de yoga. Comment gérez-vous tout cela ?

Sarah Flight - J'enseigne le yoga et donne des conférences sur le développement personnel. Cette semaine, j'enseigne au Portugal et je reviens d'Ibiza et d'Édimbourg. Dans les semaines à venir, j'organiserai un camp d'entraînement en Angleterre, en pleine nature. J'ai également été invité à parler de Smai Tawi à la Breaking Convention et au Noisily Festival. Si vous faites ce que vous aimez, ce n'est pas difficile à gérer. J'adore pratiquer et enseigner le yoga. Partager cela avec d'autres personnes m'aide à poursuivre mon propre développement.

Justine YLS® - Les célébrités vous approchent souvent pour les coacher. Qui sont ces célébrités ?

Sarah Flight - Je ne peux pas citer leurs noms, mais la plupart des artistes, des athlètes et des entrepreneurs m'engagent pour les aider à relever leurs défis personnels. Nous utilisons le yoga et la méditation pour identifier et soulager leurs blocages. Jusqu'à présent, cela s'est avéré très efficace. Les mouvements du corps et la respiration contrôlée peuvent amener une personne dans un état de conscience altéré, nous aidant à nous connecter avec notre véritable essence - qui nous sommes derrière tous les titres, rôles et responsabilités.

Justine YLS® - Comment combiner l'enseignement du yoga, les voyages et le jeûne pour le Ramadan ?

Sarah Flight - C'est en fait la combinaison parfaite. Mais ce n'est pas facile, et j'ai eu mes défis.

J'adore voyager dans des endroits ensoleillés, mais en ce moment, je suis sur une montagne, caché à l'ombre. Le Ramadan, par essence, est un mois très spirituel. Pour moi, c'est plus qu'un simple jeûne. C'est un mois où vous désintoxiquez à la fois le corps et l'esprit. Il est facile d'arrêter de manger et de boire entre le lever et le coucher du soleil. Il est plus difficile de contrôler ses propres sentiments, tels que les sautes d'humeur, l'agressivité et les tentations sexuelles tout au long de la journée. Pendant le Ramadan, les gens sont mis au défi de gérer ces émotions, au lieu de les manger et de les boire. Cela vous rend plus fort sur le plan spirituel.